Communiqué de presse

Le programme électoral de l’UMP ?

On cherche toujours une vision et un projet départemental !

L’opposition de droite au Conseil général vient de présenter son programme électoral pour les élections cantonales des 9 et 16 mars prochain.

L’absence de vision, de cohérence, et de sérieux caractérise ce document et appelle les réactions suivantes :

La droite l’a rêvé, la gauche l’a déjà fait !

50% des propositions sont déjà mises en oeuvre, parfois depuis de nombreuses années.

Exemples :

la droite propose la télé-surveillance pour les personnes âgées. Elle est financée par le Conseil général depuis plus de 10 ans.

la droite propose un plan piscine. Il existe depuis 2001.

la droite propose une aide à la restauration scolaire dans les collèges. Elle existe depuis 1990.

30% des propositions ne font que reprendre des nouvelles politiques votées récemment par la majorité de gauche au Conseil général et sont au coeur du projet de

la majorité départementale :

la droite propose une centrale de transports à la demande pour les personnes handicapées. Cette mesure a été votée lors de la séance du 17 décembre 2007.

la droite propose l’accès au très haut débit pour tous les Essonniens. La délibération de principe a été votée il y a un an.

la droite propose des clauses sociales dans les marchés publics. Le Plan départemental d’insertion adopté en 25 juin 2007 prévoit déjà ces clauses.

Quant aux 20% restants, ils ne sont que fantaisie et démagogie !

Des mensonges à la pelle !

Dans une campagne électorale, il est légitime de défendre ses idées et de critiquer celles de son adversaire. Mais il est inacceptable de mentir. Car mentir c’est chercher à tromper les électeurs. Hélas ! les documents de campagne distribués par la droite aux Essonniens accumulent les mensonges comme le montrent, preuves à l’appui, ces sept exemples.

1. La droite dit : « La gauche n’a pas réalisé le tramway villejuif-juvisy »…

… et pour cause ! L’État, après avoir bloqué le dossier, s’est retiré du financement des

tramways en Essonne. Il préfère réaliser la couverture de l’avenue Charles de Gaulle à Neuilly.

2. La droite dit : « Nous mettrons en place une plate-forme départementale de

covoiturage sur internet »…

… une initiative déjà mise en place par le Conseil général sur le site http://www.covoiturage.essonne.fr. Comment les élus de droite peuvent-ils l’ignorer ?

3. La droite dit : « La gauche refuse d’ouvrir la carte jeune au paiement de l’adhésion à

une association sportive »…

… c’est un mensonge ! La délibération votée à l’unanimité lors de l’Assemblée départementale du 17 décembre 2007 l’annonce : « les jeunes essonniens pourront utiliser tout ou partie de leur chéquier pour régler leur licence sportive ».

4. La droite dit : « La gauche n’a pas rénové et construit la moitié des collèges qu’elle

avait promis »…

… la gauche au Conseil général a construit 9 collèges neufs et en a rénové 73… sur les 99 que compte le département. La gauche a donc rénové 75% de tous les collèges essonniens.

5. La droite dit : « L’Essonne est la lanterne rouge pour l’accueil des bébés »…

… chiffres officiels publiés par le ministère de la Santé : « l’Essonne numéro 1 en Île-de-France pour l’accueil des tout-petits ».

6. La droite dit : « La gauche refuse le conventionnement de l’aide sociale pour les

maisons de retraite »…

… la droite a elle-même voté notre schéma pour les personnes âgées qui dénombre 1 550 places conventionnées à l’aide sociale en Essonne.

7. La droite dit : « Nous développerons des maisons d’accueil Alzheimer »…

… dans chaque nouvelle maison de retraite construite en Essonne, une unité Alzheimer est créée : nous l’avons rendue obligatoire !

L’Essonne est un département d’avenir qui mérite une grande ambition ! Telle est la volonté de la majorité départementale de gauche.

 


Répondre

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008
| la marianeland