Archives pour la catégorie notre canton

Voici les résultats du premier tour des élections cantonales de Saint-Germain-lès-Corbeil :

François Fuseau   (UMP)     4 809 voix

Romain Desforges   (PS)       3 803 voix

Nathalie Lavaud   (Modem)     2 620 voix

Benoit Amsallem  (les Verts)      1 747 voix

Jean-Paul Legangneux (FN)      994 voix

Nous sommes encore 3 candidats au second tour du Dimanche 16 mars 2008.

Benoit Amsallem me soutenant, désormais un conseiller général de la majorité départmementale dans notre canton, c’est possible !

J-3

Dans trois jours le premier tour de ces élections cantonales arrivera. Enfin ! Ou peut être pas…Depuis le début de cette campagne je n’ai cesser d’aller à la rencontre de mes concitoyens (encore hier soir à Etiolles), d’écouter, de réfléchir, de projeter avec vous des ambitions pour ce canton.

Donc, oui envie de connaître les résultats mais, un peu déçu que cette aventure de campagne prenne fin « si tôt »…

C’est pourquoi, je veux rester proche de vous, attentif à vos besoins.

N’oubliez pas d’aller voter deux fois ce dimanche. Municipale ET Cantonale…

Bonne fin de semaine et à dimanche

Bien à vous 

Les élections cantonales

Vous êtes nombreux lors de rencontres, parfois informelles, à me demander à quoi sert et comment fonctionne notre Conseil Général. Voici une description complète et détaillée.

L’élection cantonale permet d’élire les conseillers généraux. En 2008, celle-ci aura lieu les mêmes jours que les élections municipales, soit les 9 et 16 mars 2008.Le mandat des conseillers généraux
La durée du mandat est de six ans. Les conseils généraux sont renouvelés par moitié tous les trois ans.
La circonscription électorale est le canton, qui est une subdivision du département.

Les attributs des conseillers généraux
Les conseillers régionaux sont les interlocuteurs privilégiés de la population et des maires du canton.
Par ailleurs, ils sont chargés des intérêts de l’ensemble du département.
Ils ont le statut de grand électeur, c’est-à-dire qu’ils ont le pouvoir (et le devoir) d’élire les sénateurs, au même titre que les députés, les conseillers régionaux et les délégués de conseil municipaux.
Leur pouvoir est à la fois exécutif et délibératif :

Le Président :
Elu pour trois ans par le Conseil général, le Président représente l’organe exécutif du département. Il prépare et exécute les délibérations du Conseil général et le budget. Enfin, il est l’ordonnateur des dépenses et le prescripteur de l’exécution des recettes de la collectivité.

Les Vice-présidents :
Ils disposent d’une délégation du Président dans leur secteur d’intervention spécifique.

L’assemblée départementale :
Elle rassemble l’ensemble des conseillers généraux et siège au moins quatre fois par an à l’initiative du Président du Conseil général Elle est l’organe délibératif du département.

La commission permanente :

Elle est composée du Président, des vice-présidents et de membres élus au sein de l’assemblée départementale et se réunit une fois par mois environ. Elle est élue à la représentation proportionnelle pour trois ans.
Sa mission est de traiter les affaires courantes pour lesquelles elle a une délégation de l’assemblée.

Les commissions spécialisées :

Elles émanent de l’assemblée départementale. Leur rôle est d’instruire les dossiers et de préparer les débats discutés en séance plénière.

L’administration départementale :

Elle se compose de plus de 500 agents agissant dans de nombreux domaines de compétences. Elle a un rôle technique : ainsi, elle gère et administre les affaires et les services publics, sous l’autorité du Président du conseil général, et conformément aux décisions prises par l’Assemblée départementale.Le mode de scrutin :
Celui-ci n’a pas changé depuis 140 ans.
Il s’agit d’un scrutin majoritaire uninominal à deux tours, à l’image des élections présidentielles.

Quelques règles sont à retenir :
- Un candidat est élu au premier tour s’il a obtenu la majorité des suffrages exprimés et si ceux-ci représentent au moins 25% des inscrits.
- Tout candidat ayant obtenu au premier tour un nombre de voix au moins égal à 10% des inscrits peut se présenter au second tour.
- Dans tous les cas de figure, les deux candidats arrivés en tête au premier tour, et ce, quel que soit leur résultat, peuvent se présenter au second tour.
- Le candidat élu au second tour est celui qui obtient le plus grand nombre de suffrages et, en cas d’égalité des suffrages (ce qui reste rare), le plus âgé remporte les élections.

La parité :
Les candidats doivent désormais désigner un suppléant de sexe opposé.

Voilà pour l ‘ organisation et pour le role du conseiller général voici ce qu ‘ il doit normalement représenter auprés du canton.

Il défend les intérêts des habitants du département.
-favorise le développement équilibré du territoire
-agit pour la préservation de l’environnement
-aide les communes à réaliser des équipements lourds
-mène des actions en faveur de l’enfance et de la famille
-gère l’Allocation personnalisée à l’autonomie (APA) versée aux personnes âgées
-soutient les personnes en difficultés
-assure la construction et l’entretien des collèges
-réalise des programmes routiers (voirie départementale)
-lutte contre l’insécurité routière
-participe aux transports régionaux et agit pour faciliter les trajets domicile/travail
-favorise le développement de la pratique sportive
-est un acteur de la vie culturelle dans le département
-concourt à la promotion économique et touristique du département
-apporte des aides aux communes, associations, entreprises, particuliers dans de multiples domaines: action sociale, enseignement, environnement, espaces publics, habitat, jeunesse, nouvelles technologies, transport.

Réunion Publique

                          untitled.bmp

Ci-dessous mon intervention lors de la première réunion publique à Saint-Pierre-du-Perray avec comme invité

Jérôme Guedj, Vice-président du Conseil Général chargé des solidarités et de la lutte contre les discriminations

« Bonsoir à toutes et à tous,  (…) Je mesure la responsabilité qui est maintenant la mienne. Ce n’est pas une aventure individuelle. Je veux travailler avec vous tous. Mener une aventure collective… c’est plus compliqué, parfois, cela demande à chacun d’oser interroger ses certitudes, de tourner des pages… mais vous savez, seul on va peut être vite, mais ensemble on va toujours plus loin.  

Je mènerai cette campagne de tout mon cœur, et en cohérence.  Pour notre canton, pour l’Essonne, je suis porteur avec les 20 autres candidats d’un projet fondé sur le droit à l’avenir pour tous. Les essonniens ont le droit de savoir ce que nous ferons ensemble. Le visage que nous voulons dessiner avec eux pour notre département.  La droite de Sarkozy nous a embarqués dans le marasme politique et social : pouvoir d’achat, inflation, emploi précaire, retraite, politique de santé…. Aujourd’hui tous sont touchés, mais la jeunesse et nos ainés sont les premières victimes, et cela nous ne pouvons l’accepter.  Les 9 et 16 mars ce sera un carton jaune : - à la droite locale qui n’a su que se diviser - et à la droite nationale qui se sert que ses amis, les plus riches et laisse sur le bord du chemin des millions de français. Celle qui soutient Nicolas Sarkozy lorsqu’il démantèle le modèle social, lorsqu’il met en place les franchises médicales, lorsqu’il laisse les prix s’envoler, lorsqu’il supprime l’ISF et alourdi les charges sur les ménages… tout cela les amis de l’UMP le tairont. Nous le rappellerons. Les essonniens ont le droit de savoir ! Motiver les compétences, associer toute les générations, respecter chaque habitant, pour proposer un meilleur avenir….Voyez-vous, c’est cela notre conception de «l’Essonne pour tous». 

Maintenant, nous devons convaincre, écouter, porter le changement. Le travail de ces prochaines semaines est important, je souhaite et je compte sur la mobilisation de chacun d’entre vous pour amplifier le mouvement qui nous anime. Je veux être votre représentant  ATTENTIF et PRESENT dans l’assemblée départementale Elu, je serai présent régulièrement à vos côtés et à l’écoute des besoins de tous. Je serais votre voix au Conseil général. La voix de gauche pour vous. Pour une action concrète pour le canton. A ce titre, je vous rendrai compte chaque année par un compte-rendu de mandat, lors d’une réunion publique, annoncée dans la presse. Et je vous indiquerai ce que j’ai pu faire et ce qui resterait à faire en toute honnêteté ! J’ai à cœur la construction d’une politique de proximité. J’entends la réhabiliter, car c’est ma conception de la politique, faite de dynamisme et d’espoir, d’enthousiasme et de souci du réalisme.  Ensemble, nous aurons encore plus le sentiment de vivre dans une entité humaine, géographique et économique cohérente et solidaire. Tout ce qui depuis 6 ans n’est pas fait par le conseiller général UMP. Aucune concertation, aucune information, aucune décision de notre conseiller général sortant. Moi je suis le candidat de la majorité départementale. Et, j’en partage la fierté des choses réalisées.  (…)

Ici, je veux poursuivre et amplifier, les actions menées par la majorité de gauche du Conseil Général. Il reste tant à faire ! Dans un monde où la priorité va à l’accumulation immédiate des richesses, en tant que responsable politique nous ne devons jamais perdre de vue l’avenir pour les générations futures.  (…)  Concernant le développement durable, le financement de  pistes cyclables et le réaménagement des berges de Seine, seront les priorités du prochain conseiller général de notre canton. Et comment ne pas parler d’un sujet qui me tiens à cœur, avec la participation du Vice-président ce soir, le respect de nos aînés.  Aujourd’hui, 10 000 Essonniens âgés, perçoivent l’APA financée par le Conseil général. Le montant de l’aide départementale est supérieur de 25% à celui des autres départements français. C’est cela concrètement une action de gauche Je soutiendrai l’accompagnement des personnes âgées et l’aide au maintien à domicile. Ils ont trop souvent été les oubliés de la solidarité. (…)Vous le verrez dans le programme, sérieux, élaboré avec toutes les forces vives du département qui vous sera bientôt distribué. (…)Bilan / Projet, je pourrai continuer des heures, vous l’avez compris c’est une passion.  Victor Hugo disait « aimer c’est agir » et moi j’aime ce canton ! Je vous remercie 

Comité de soutien

Comité de soutien dans Essonne clipimage0023 dans notre canton

Aujourd’hui je lance mon comité de soutien en créant une page à cet effet. L’objectif étant de montrer que nous sommes attachés à notre Canton, à ses atouts, ses qualités. Tout ayant conscience des avantages à éveiller afin de mieux vivre ensemble.

Pour notre Canton, pour l’Essonne, plus solidaire, plus en phase avec les besoins des habitants, je sollicite votre soutien à ma candidature lors des élections cantonales des 9 et 16 mars 2008.

Parce que mon premier engagement, c’est vous !

 

Le Conseil Général, mais que fait-il en particulier ?

Après vos réactions sur le terrain, je tenais à vous exposer les compétences du Conseil Général. En effet, nombreux sont ceux qui attendent une clarification sur le rôle de la majorité de gauche au Conseil Général.

Solidarité entre les habitants, solidarité entre les communes, solidarité entre les territoires, c’est l’axe majeur d’intervention du Conseil Général de l’Essonne.

Pour y parvenir, il agit quotidiennement, seul ou en partenariat, avec les acteurs locaux, dans les domaines suivants :
• L’action sociale, la santé, la lutte contre les exclusions
Aide sociale à l’enfance en danger, aux familles, aux personnes âgées et aux personnes handicapées, prévention sanitaire, aides aux jeunes en difficulté…
• L’enseignement et la formation
Construction, entretien, équipement et fonctionnement des collèges publics, actions éducatives
• La culture, le sport, le patrimoine et le tourisme
Médiathèque et musées départementaux, archives départementales, soutien aux clubs et comités sportifs…
• L’équipement, la voirie et les transports
Routes départementales, transports interurbains et scolaires
• L’environnement
Eau, élimination des déchets ménagers, espaces naturels sensibles…
• L’aide aux communes et la politique de la ville
Aides à l’équipement, soutien aux quartiers sensibles, coopération intercommunale…
• L’aménagement et le développement du territoire
Aides à l’équipement rural, aux entreprises…
• Le service départemental d’incendie et de secours
(1000 pompiers)…

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008
| la marianeland