Archives pour la catégorie solidarité

Intervention sur les personnes âgées

Voici mon intervention d’ hier soir aux voeux du groupe Socialiste du Conseil Général et de la fédération socialiste de l’Essonne :

Bonsoir à tous,

Je me présente pour ceux qui ne me connaîtraient pas encore, je suis Romain Desforges candidat sur le canton de Saint-Germain-lès-Corbeil.

Et, je profite d’être à la tribune pour souhaiter à tous ceux que je n’ai pas encore vus mes meilleurs vœux pour cette année qui débute. Parce qu’il vrai que 2007 rimait avec défaite, j’en suis sur 2008 rime avec réussite.

Je vais vous présenter une mesure qui met chère et qui l’est aussi depuis 10 ans à la  majorité départementale.

Celle concernant les personnes âgées et ceux qui les entourent. Elles sont par ailleurs, les premières victimes de la politique de Sarkozy.

Et, c’est pourquoi les accompagner est à nouveau une priorité du mandat 2008-2014 du Conseil Général.

Car, L’allongement de la durée de la vie est une chose formidable, dont tout le monde se félicite. Mais, seulement certains, prenne réellement conscience des nouveaux besoins. Notamment la majorité départementale.

Alors que la droite démantèle l’aide aux personnes âgées, gel l’augmentation du ticket modérateur, bloque 700 places de maison de retraites et pire, elle propose même de supprimer 6 millions d’euros au budget de l’APA.

Dans le même temps, la gauche augmente ce budget de 104% et crée 2000 nouvelles places d’hébergement en 7 ans.

Voilà le clivage.

Pour le prochain mandat, nous proposons :

D’améliorer encore l’accueil des personnes âgées. En créant un centre de formation pour les personnels en charge des personnes âgées dépendantes.

De renforcer, la lutte contre la maltraitance

De diminuer la charge financière pour les familles, en ouvrant des lits à prix encadrés dans toutes les maisons de retraite essonnienne. Mais aussi en créant 6 maisons de retraite publiques en Essonne.

Et, enfin en luttant face à la maladie d’Alzheimer qui touche déjà plus de 800 000 français. Et, demain, en 2020, 1,3 millions de personnes atteintes. 1 français de plus de 65 ans sur 4.

Le coût humain est énorme. Le coût financier aussi, sachant que 55 % des dépenses restent à la charge des familles. Nous risquons d’être dépassés si nous ne prenons pas à temps la mesure de ce défi.

C’est pourquoi, pour faire face à la maladie d’Alzheimer, un accueil de jour par canton sera créé et des aides pour les familles concernées seront attribuées.

Voilà les objectifs de la prochaine majorité de gauche au Conseil Général.

J’aimerai finir ma courte intervention, en rappelant l’urgence de veiller aux plus âgées mais aussi en s’occupant de leurs aidants. Ceux qui tous les jours apportent une aide à leur entourage en situation difficile.

Une camarade élue, adjointe aux personnes âgées, m’a raconté cette anecdote. Une femme, encore en activité, pour s’occuper de sa mère âgée de 93 ans n’a pas pris de vacances depuis 9 ans !

Il reste tant à faire. Et c’est pourquoi le Conseil Général doit rester à gauche pour continuer à s’occuper de tous.

Merci et Bonne soirée

Le Conseil Général, mais que fait-il en particulier ?

Après vos réactions sur le terrain, je tenais à vous exposer les compétences du Conseil Général. En effet, nombreux sont ceux qui attendent une clarification sur le rôle de la majorité de gauche au Conseil Général.

Solidarité entre les habitants, solidarité entre les communes, solidarité entre les territoires, c’est l’axe majeur d’intervention du Conseil Général de l’Essonne.

Pour y parvenir, il agit quotidiennement, seul ou en partenariat, avec les acteurs locaux, dans les domaines suivants :
• L’action sociale, la santé, la lutte contre les exclusions
Aide sociale à l’enfance en danger, aux familles, aux personnes âgées et aux personnes handicapées, prévention sanitaire, aides aux jeunes en difficulté…
• L’enseignement et la formation
Construction, entretien, équipement et fonctionnement des collèges publics, actions éducatives
• La culture, le sport, le patrimoine et le tourisme
Médiathèque et musées départementaux, archives départementales, soutien aux clubs et comités sportifs…
• L’équipement, la voirie et les transports
Routes départementales, transports interurbains et scolaires
• L’environnement
Eau, élimination des déchets ménagers, espaces naturels sensibles…
• L’aide aux communes et la politique de la ville
Aides à l’équipement, soutien aux quartiers sensibles, coopération intercommunale…
• L’aménagement et le développement du territoire
Aides à l’équipement rural, aux entreprises…
• Le service départemental d’incendie et de secours
(1000 pompiers)…

Le candidat du pouvoir d’achat

Il est officiellement admis que la croissance du pouvoir d’achat cette année sera plus faible qu’en 2007.
Les fonctionnaires ne bénéficieront pas, contrairement aux promesses électorales, de contreparties salariales à la suppression de 23 000 postes cette année.
Les retraites et l’allocation aux adultes handicapés ne seront revalorisées que de 1,1 % soit moins que l’inflation. Car, elles auraient été excessives en 2007 !
Rien n’est fait contre le choc pétrolier du baril à presque 100 dollars.
Après les 15 milliards d’euros de cadeaux fiscaux, la hausse personnelle de son propre salaire de 172 %, Nicolas Sarkozy ne fait rien pour organiser la hausse du pouvoir d’achat et la relance économique.
Face à la crise, le président dépénalise le droit des affaires et stigmatise les chômeurs. Beaucoup de bruit lorsque la fraude aux ASSEDIC ne représente que 0,5 % des sommes distribuées et met en cause les réseaux organisés…et surtout silence sur les entreprises qui présentent des comptes falsifiés et qui ne déclarent pas leur main d’œuvre.
Ce jour-ci, Nicolas Sarkozy devra présenter ses propositions. J’y reviendrai plus tard.
Faute de revenir sur les cadeaux de cet été, rien de sérieux ne sera mis en œuvre, sinon une dégradation de nos finances publiques, et donc une augmentation générale des impôts…après les élections de mars !

Meilleurs voeux 2008

Je vous souhaite à tous une bonne année 2008 remplie de joies simples, d’amitié, d’amour et de solidarité.
Mais aussi, de reconquêtes électorales. Notre canton en a besoin, notre pays aussi.

Les échéances électorales du 9 et 16 mars seront des moments particuliers pour nous tous, citoyens républicains. Attachés aux valeurs de la République, cette année devra être celle de notre devise républicaine « liberté, égalité, franternité ». A celle-ci j’ajouterai la solidarité et la laïcité. Mises à mal par huit mois de présidence sarkozyste, elles devront fonder notre combat pour une société plus juste, plus écologiste.

Mon sentiment est que la gauche doit s’appuyer sur ces idéaux pour se refonder concrétement. Nous attendons tous des propositions d’avenir en y restant fidèles. Au niveau international comme au niveau local, la place de l’ Homme dans notre société est à redéfinir. C’est pourquoi, les hommes et les femmes sensibles à une conception de la vie davantage humaniste doivent participer au débat qui anime actuellement l’ensemble de la société.

Ainsi, je vous invite à participer à la construction d’un nouveau regard de la vie politique et citoyenne. Car, j’ai à coeur la réhabilitation d’une politique de proximité faite de dynamisme et d’espoir, d’enthousiasme et de réalisme.

En vous souhaitant à nouveau une belle année. En espérant vous rencontrer bientôt sur le terrain.

Bien à vous
Romain Desforges

NON A GILBERT ANNETTE |
Nantes Démocrate 2008 |
saharalibre75 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LGP 2008
| Municipales Trévoux 2008
| la marianeland